GPS

Accueil > Urbanisme > Révision PLU > PLU de Saint-Ismier : nos propositions

PLU de Saint-Ismier : nos propositions

Les observations de GPS remises au commissaire-enquêteur

dimanche 6 mai 2012, par Pascal Dubois

L’enquête publique sur le PLU (plan local d’urbanisme) s’est achevée le 5 mai 2012. GPS a formulé plusieurs propositions pour un aménagement plus ambitieux de la commune.

PDF - 1.1 Mo

Prenez connaissance des observations en cliquant sur la vignette. La conclusion de l’avis de GPS est reproduite ci-dessous :

PADD (Projet d’aménagement et de développement durables)

Nous souscrivons àl’objectif de préserver les espaces agricoles en reclassant les zones AU en zones agricoles. Mais nous proposons une légère adaptation : compte tenu des besoins importants en logements sociaux et en équipements, ouvrir àl’urbanisation un secteur limité très proche de la RD 1090, enclavé entre les zones déjàconstruites du Rivet et du domaine de Pampre. A l’inverse réduire le périmètre de la zone UE de Vergibillon, située en pleine zone agricole.

Nous doutons que les autres objectifs du PADD_ rôle de pôle d’appui, développement équilibré, mixité sociale et intergénérationnelle_ puissent être atteints avec les dispositions prises dans le PLU.

Orientations d’aménagement

Nous suggérons que les orientations d’aménagement et de programmation, prévues sur deux secteurs de la commune, soient étendues et renforcées :
-  au centre-village, en étudiant notamment la possibilité de créer une déviation de la circulation et de rendre piétonne la place de l’église ;
-  sur la RD 1090, en étendant le secteur central et en introduisant un deuxième secteur àl’Ouest, avec l’objectif de structurer l’entrée de la commune et de créer une véritable place devant le collège et l’Agora.

Sur ces secteurs, il nous paraît indispensable de définir plus précisément les orientations souhaitées, de renforcer les contraintes permettant de préserver le maintien des vues vers la vallée et les massifs montagneux, et de recourir partiellement àune maitrise publique de l’urbanisation en instituant des procédures de ZAC. Des priorités doivent être établies.

Transports et équipements

Nous rappelons qu’il convient d’étudier les possibilités d’aménagement de la RD 1090 en vue d’accueillir un transport en commun performant ainsi qu’un cheminement cyclable continu et sécurisé. Le PLU n’apporte pas de garantie sur ces points.

En dehors de la RD, les cheminements doux doivent être étendus, en créant notamment une jonction est-ouest au niveau des terrains de sport, prolongée par un accès cyclable sécurisé au Bois Français.

Les besoins en équipements doivent faire l’objet d’une analyse, en liaison avec la communauté de communes du Grésivaudan pour ce qui concerne les équipements d’intérêt communautaire. Des emplacements réservés sont àprévoir dans les secteurs sensibles couverts par les orientations d’aménagement, ainsi que dans le secteur que nous proposons d’ouvrir àl’urbanisation sous la RD 1090.

Règlement du PLU

Nous proposons d’apporter quelques correctifs au règlement écrit. Nous proposons de maintenir la référence àla charte architecturale et paysagère. Dans la zone UCa, le COS pourrait être modulé en fonction du nombre et de la taille des logements nouveaux créés, de façon àinciter àla diversification de l’offre de logements.

Environnement et risques naturels

Enfin nous attirons l’attention sur la nécessité de mieux définir les règles applicables au linéaire des torrents et ruisseaux, de façon àgarantir un bon écoulement des crues et àassurer la fonction de connexion écologique entre coteaux et plaine de l’Isère qui leur est reconnue.

Prenez aussi connaissance de nos propositions plus détaillées concernant l’aménagement de la RD 1090.

PDF - 242.3 ko