GPS

Accueil > Soirées débats > Je m’informe, je me forme > Les sciences économiques nous conduisent elles dans le mur ?

Les sciences économiques nous conduisent elles dans le mur ?

jeudi 1er décembre 2011

C’est le titre de la nouvelle soirée qui a eu lieu le 30 novembre àBiviers, dans le cadre de la série, "Je m’informe, je me forme".

Elle a été animée par Jacques Perrin, directeur de recherche Emérite au CNRS, économiste, dont nous avons présenté le livre.

Présentation :

Notre mode de développement ne peut pas se généraliser àl’ensemble du monde principalement pour des raisons écologiques. Il est incompatible avec la continuation de la vie humaine sur la planète Terre. La principale cause de cette impasse est due ànotre manière de considérer ce qu’est la richesse économique. Pour être plus riche il nous faut toujours produire plus et consommer plus.
Plus de croissance est elle la solution pour sortir de la crise ?
Comment changer notre conception de la richesse économique ?
A partir de quelques exemples qui questionnent notre manière d’apprécier la valeur économique d’un bien ou d’un service, seront proposées d’autres manières d’apprécier la richesse économiques.
Notre conception de la richesse économique est la conséquence d’une certaine vision du monde (de la place de l’homme dans le monde) qui est née en Europe au XVII et XVIII ème siècle. Pour changer notre conception de la richesse il faut nous ouvrir aux autres visions et aux autres cultures du monde. C’est sans doute làl’enjeu le plus important de la mondialisation.