À propos des restructurations territoriales en cours

mardi 24 mai 2011
par  Guy Lucazeau

Le sujet est : faut-il englober Biviers dans la communauté urbaine (CU) de Grenoble ?
À mon avis la réponse est non. Je me propose de me placer sur une position de principe, sans faire usage d’arguments concrets impliquant les acteurs municipaux et régionaux actuels.

La démocratie est inversement proportionnelle à la dimension du groupe

Plus la taille du groupe est grande plus sa gestion est complexe et plus elle génère l’apparition d’hommes providentiels compétents issus des bonnes écoles et munis du bon livret scolaire, (en voie de transformation en livret de compétence) et dans l’incapacité de perdre du temps à expliquer leur action.

En effet ne faut-il pas associer l’abstentionnisme électoral et le recul de la participation démocratique avec la situation des élus, de plus en plus éloignée du citoyen. Cumul des fonctions et niveau de vie très au dessus du citoyen moyen (au dessus de 5000€ on fait partie des riches) font que bon nombre d’élus font partie d’une caste à part. Cet éloignement fait apparaître l’élu comme un oligarque et finalement, après deux mandats, le transforme réellement en oligarque. L’entrée de petites communes dans la CU de Grenoble ne ferait que contribuer à concentrer le pouvoir entre les mains d’un petit nombre rendant impossible une réelle participation des habitants aux décisions du grand ensemble. La tendance est déjà grande de s’en remettre à celui qui sait, à celui qui est compétent, à l’homme providentiel (rarement la femme). Cette délégation des décisions économiques aux élus « compétents » a abouti à la violence de la politique néolibérale pratiquée dans tous les pays de la zone euro et encouragée par des organismes encore plus lointains, tels que le FMI.

Le syndrome de la grenouille envahit l’élite mondiale

Il faut cesser de croire que c’est en devenant aussi grosse que le boeuf qu’ON va pouvoir « gagner ». Gagner contre qui ? Contre la communauté urbaine la plus proche ? Contre le pays voisin ?... Cette volonté d’être visible est bien souvent le seul argument pour justifier de bousculer un paysage économique.

La création des centres d’excellence consistant à rassembler des universités pour devenir visible à l’échelle mondiale en est un exemple. L’argument de la coopération n’en est pas un, on ne décide pas de faire collaborer les gens s’ils ne veulent pas collaborer. On va tout droit vers un gouvernement galactique, et la guerre des étoiles qui va avec, et vers un renforcement du libéralisme.

En réalité, le seul argument à devenir une grande entreprise est d’avoir plus de moyens pour peser sur les États et de prendre la place des gouvernements ; il sera plus facile à une entreprise multinationale de pratiquer du lobbying auprès d’une communauté urbaine que de convaincre individuellement les communes qui la constituent. Plus la taille du gâteau administratif croît et plus l’appétit du marché s’aiguise et moins les habitants auront le temps de voir passer le festin. Car, en fin de compte, il est rare que l’efficacité pour le marché se confonde avec l’intérêt des habitants. (cf H. Kempf qui cite D. Rockfeller : « ... la technique du pouvoir démocratique qui permet aux classes dirigeantes de contrôler le peuple au nom de la légitimité populaire.... » dans son dernier livre l’oligarchie ça suffit .

Cumul des fonctions ou création d’une couche supplémentaire d’élus ?

La France est le seul pays à avoir 1élu/100habitants et on en déplore le coût. Il y a toutes les chances pour que la création d’une communauté urbaine entraîne une augmentation de cette situation, sinon ça sera au prix d’un cumul de fonctions dont on a déjà dénoncé les dangers.

En conclusion

En se fondant dans une CU, on perd tout le bénéfice des efforts faits par différentes associations du Grésivaudan pour redonner vie à un processus de participation à la vie communale et on se trouve en situation de devoir subir des pseudo consultations démocratiques comme le questionnaire proposés aux grenoblois sur leur choix entre un tunnel sous la Bastille ou des encombrements de circulation.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois