réunion du 22 août 2012

Présents : R. Barlet, S. Bottari, J. Buisson, Cl. Fages, M. Guerrin, S. Krakowiak (présidente), S. Krakowiak (secrétaire de séance), M.-N. Vial

Excusés : N. Filhol, R. Pallière, J.-P. Marangone

La séance est ouverte à 18h35.

Je m’informe, je me forme

Cl. Fages indique que le pôle Santé mène une action pour l’utilisation de nouvelles technologies pour l’aide aux personnes âgées ou handicapées. Des personnes actives sur ce sujet pourraient intervenir au cours de la séance "Je m’informe, je me forme" organisée par le groupe "Vieillissement" le 11 octobre (à partir de 13h, salle du Rozat), en présentant des matériels adaptés au maintien à domicile, avec un exposé à 18h. Il faudra faire de la publicité sur cette exposition, notamment au Forum des Associations dans les différentes communes. Cl. Fages préparera un texte.

S. Bottari propose des idées pour des séances "Je m’informe, je me forme" autour de la santé : problèmes éthiques, situation de l’accès aux soins dans l’agglomération grenobloise. Ce deuxième point peut être davantage susceptible de toucher le public. Une séance pourrait avoir lieu en mars ou avril 2013 en liaison avec la Ligue des Droits de l’Homme, au lycée horticole, pour toucher une large audience.

PLU de Saint-Ismier (M. Guerrin, invité)

Le PLU a été approuvé par le Conseil municipal le 5 juillet (à 21h…). Le Commissaire enquêteur a donné un avis, que la municipalité dit avoir pris en compte. Cet avis, bien que favorable, contient des réserves sur les logement sociaux et la programmation des aménagements. Si le centre historique reste soumis aux avis d’architectes en raison de la proximité du portail de l’Église, il n’en est pas de même pour les autres zones (hameaux anciens, abords de la RD 1090).

Si un recours gracieux doit être soumis (par une association, ou des particuliers), il doit l’être avant le 5 septembre. Ce recours pourrait être une étape préliminaire avant un recours devant le tribunal administratif. Dans tous les cas, la population devra être informée de la situation (tracts, lettre ouverte, Gazette), notamment dans la perspective des prochaines élections. R. Barlet rend compte d’une réunion de quartier sur le PLU, avec participation appréciable et manifestation d’intérêt pour des questions générales. Raison de plus pour agir.

La question se pose de savoir qui fait le recours gracieux (élus de l’opposition de gauche, GPS, particuliers). Il semble souhaitable que le l’initiative du recours vienne des élus de l’opposition de gauche, avec soutien et "¢aisse de résonance" de la part du GPS. Ce dernier ne doit néanmoins pas apparaître comme préparant une "liste GPS" pour les élections municipales : si le GPS dépose par ailleurs un recours en son nom propre, ce recours doit être distinct, et différent, de celui des élus de l’opposition de gauche.

En conclusion, pour l’échéance du 5 septembre :

1) les élus préparent les éléments d’un recours, qui doit porter sur tous les points contestés. Il faut en particulier examiner de près le rapport du commissaire enquêteur pour examiner les réserves et la réponse apportée par la municipalité, mais également dépasser ce cadre pour parler de points généraux comme l’absence de concertation.

2) le GPS (c/o R. Barlet) prépare également les grandes lignes d’un recours gracieux, insistant notamment sur le point des logements sociaux. N. Filhol et J.-P. Marangone (absents à cette réunion) avaient dit soutenir cette option.

La séance est levée à 19h45.

Prochaine réunion : le 18 septembre.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019