Réunion du 5 octobre 2011

, par  gpsadmin

Compte rendu de la réunion du GPS du 5 octobre 2011

Présents : P. Dubois, M. Eberhard, S. Krakowiak (présidente), S. Krakowiak (secrétaire), R. Pallière, Ch. Rossi, M.-N. Vial, F. Videau.

Excusés : R. Barlet, Y. Droniou, Cl. Fages, M.-Cl. Jacquier, G. Lucazeau, J.-P. Marangone, É. Martinelli, J. Roinat, M. Vernois.

Point sur la distribution de la Gazette
Quelques dysfonctionnements ont été notés : taille incorrecte de certains paquets (dûe à des problèmes de piles en fin de vie sur la balance servant à répartir les paquets !), mauvais respect de certaines frontières de zones, distribution redondante. Il faudra proposer une meilleure organisation et notamment mieux décompter les boîtes et fixer les limites des zones (M. Vernois propose de faire ce travail).

Peu d’informations sur les réactions à la distribution de la Gazette.

Cotisations et adhésions
On rappelle le montant des cotisations : 30 euros, 15 pour le second membre d’un couple, 10 pour les étudiants et chômeurs, 50 pour le soutien.
Trois nouveaux adhérents en septembre.
Il est demandé de rassembler les cotisations des membres de Biviers.
On rappelle que GPS va demander son agrément comme ALU en novembre. Il est important que toutes les cotisations soient rentrées à ce moment.

Soirée-débat de janvier
Accord de principe de A.-L. Benabid, date à définir avec lui et le proviseur du lycée horticole (qui est d’accord pour l’accueil).

Soirées « je m’informe, je me forme »
On rappelle que le thème général est la fragilisation de la notion de service public.

Contacts pris par Ch. Rossi sur le thème de l’hôpital (sous-thème à définir). Plusieurs personnes pourraient intervenir ; elles doivent se coordonner au préalable.
Accord obtenu par J.-P. Marangone sur le thème de la justice (à préciser).
Accord obtenu par F. Videau sur le thème de l’économie (O. Boissin, professeur à l’UPMF) ; date et sujet précis à fixer.

Il est souhaitable de prévoir une soirée sur l’urbanisme, qui nous aiderait à prendre position sur les problèmes actuels (voir point suivant). Période possible : 28 novembre - 3 décembre. P. Dubois prend des contacts.

Groupe Urbanisme et informations sur le PLU
Réunion du 29/9 sur le PLU, qui doit être arrêté à la fin de l’année. (P. Dubois et J. Roinat étaient présents). Réunion décevante, selon P. Dubois (la quasi-totalité des questions venaient de personnes uniquement soucieuses de leur environnement local, ou de la facilité de circulation automobile dans le centre du village). Le SCOT prévoit une plus grande densification le long de la RD 1090 (passage du COS à 0,7), et très peu de réactions ont été notées sur ce point. La Mairie est libre de l’aménagement détaillé, mais travaille au coup par coup et ne se donne pas les moyens de maîtriser tous les aspects de cet aménagement.

D’après M.-N. Vial, les informations données à la réunion n’étaient que partielles par rapport à celles fournies aux élus, tout n’étant pas encore arrêté.

P. Dubois propose de présenter à la Mairie les propositions du groupe de travail Urbanisme du GPS, qui a abordé les problèmes sous un angle plus global, dans le souci de l’intérêt public.
Une réunion publique pourrait être prévue, mais seulement après la soirée « je m’informe, je me forme ».

M. Guerrin (mail à Suzanne) regrette que le GPS (ainsi que d’autres associations) ne se mobilise pas autour des projets de La Bâtie (construction de logements sociaux sur un terrain excentré, proche de l’autoroute, loin des transports en commun). Néanmoins, il s’agit d’un « coup parti », décidé malgré les avis de l’opposition municipale.

À Biviers, se pose le problème des logements sociaux sur la propriété Rostaing. Il semble que le dernier projet, retenu après discussion avec les parties intéressées, recueille maintenant l’agrément général.
Le projet d’extension du parking de Super-U est actuellement bloqué.

Informations de R. Pallière et M.-N. Vial sur le projet Isiparc
Le choix de Territoires 38 par la Mairie a été remis en question par l’opposition (incompétence manifeste, d’ailleurs relevée lors de réunions du SCOT). Le bilan prévisionnel est irréaliste (prix prohibitifs par rapport au marché). Le projet est en zone humide, ce qui va augmenter le coût des fondations. La destination du site comme zone industrielle semble fortement remise en question et le sort du projet est très incertain. L’opposition doit présenter des propositions.

Questions d’organisation
Il est décidé d’organiser dorénavant les réunions de 20h30 à 22h.
Ch. Rossi est chargée de vérifier que les informations pour Le Lien soient transmises avant la date limite.

La prochaine réunion se tiendra le mardi 18 octobre de 20h30 à 22h, salle des Écrins à l’Agora.

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020