Rêves collectifs à 60 000 euros

, par  Brigitte Gorsse Mandirac

La municipalité précédente avait fait appel à la société civile et donné une place aux associations pour constituer des groupes de travail encadrés par des professionnels, avec pour mission de participer à l’élaboration du PLU.
Des militants associatifs, qui avaient déjà travaillé sur le logement, l’environnement, le patrimoine, les déplacements… avaient ainsi répondu à cet appel et, après de multiples heures de réunion et de concertation, un projet satisfaisant pour l’avenir de notre collectivité avait abouti.
La municipalité actuelle a repris ce projet, fruit d’un important travail collectif et devenu un des enjeux de la dernière campagne municipale, et l’a mené à son terme.
Nous avons appris à la réunion publique du mardi 29 Mars, et c’est une grosse déception, que le jugement en appel avait confirmé l’annulation du PLU : coût minimum de l’opération 60 000 euros plus les frais de justice…

Ceux qui sont sur le terrain, où l’on se bat pour obtenir de quoi financer des projets pour les jeunes, les moins jeunes, des structures d’accueil… et autres actions nécessaires aux habitants de Biviers, se prennent à rêver à tout ce que l’on aurait pu faire avec cet argent, ce temps, cette énergie…

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019