Réunion du 12 janvier 2011

Mise en place des commissions "urbanisme" et "vieillissement"
Projets de soirées débat, début de "Je m’informe, je me forme"

Présents : R. Barlet, Y. Droniou, Cl. Fages, S. & S. Krakowiak, Ph. Lequenne, Cl. Rebotier, M. Vernois, F. Videau, M.-N. Vial.

Excusés : M.-Cl. Jacquier, J.-P. Marangone, É. Martinelli, R. Pallière, J.-P. Ravel, Ch. Souquet.

Suzanne ouvre la réunion à 20h09 et transmet aux présents les vÅ“ux de J.-Cl. Sergent et son appréciation positive sur la bonne marche de GPS.

Suzanne a reçu une invitation aux cérémonies de vÅ“ux des maires de Biviers et de Saint-Ismier, auxquelles elle ne peut se rendre. Elle a fait une lettre au maire de Saint-Ismier, mais pour les vÅ“ux de Jannick Mousin, notre présence est très importante car cette invitation est le signe de la reconnaissance de GPS par la mairie de Biviers.

I) La Gazette

Suzanne fait circuler un exemplaire de la Gazette n°3. Celle-ci sera prête à être distribuée samedi (3 600 exemplaires dont 1 000 pour Biviers) . La gazette sera distribuée avec un papillon de proposition d’adhésion et de soutien.

II) L’organisation du travail pour 2011.

Une réunion de travail tous les 15 jours avec tous les adhérents qui le peuvent, et une fois par trimestre une réunion de CA.

Il est également proposé de clore les réunions de travail à 21h30 au lieu de 22h.

III) Les soirées « Je m’informe, je me forme »

La première rencontre sur les Roms aura lieu le mardi 25 janvier à 20h30, salle St Philibert. Les sujets des rencontres suivantes seront déterminées avec les participants. Il faudra susciter des propositions, pour pouvoir répondre aux attentes des gens.

IV) Mise en place de commissions (vieillissement, urbanisme)

a- Urbanisme

Agrément possible du GPS comme Association locale d’usagers pour l’urbanisme (ALU) : le GPS sera éligible en novembre 2011. Le rôle d’une ALU est consultatif. Le GPS est concerné directement (voirie, aménagement urbain, foncier) par divers aspects de l’urbanisme, via des groupes de travail. Une discussion s’engage sur les modalités de l’action du GPS pour intervenir comme ALU. À titre d’exemple, M.-N. Vial présente des cas de litige dont elle a eu à connaître, et qui nécessiteraient une expertise extérieure dans le domaine de l’urbanisme. R. Barlet indique que la création récente du SCOT a augmenté l’implication des communes dans les questions d’urbanisme, tout en fournissant un terrain d’intervention pour les associations, notamment via des commissions extra-municipales (la commission extra municipale d’urbanisme de Saint-Ismier a été dissoute après seulement 4 rencontres)

Suzanne sollicite des volontaires pour participer à un groupe de travail du GPS sur l’urbanisme. M. Guerrin pourrait être de bon conseil sur ce sujet.

b- Vieillissement

Le groupe de travail sur le vieillissement se réunira pour la première fois à l’Agora, salle des Écrins, le 1er février à 20h. Un des aspects de son travail pourra être la prise en compte des besoins engendrés par le vieillissement dans les projets d’urbanisme.

V) Les prochaines soirées débat

La venue de Martin Hirsch semble compromise (affaire suivie par Cl. Fages). Il faut réfléchir à d’autres propositions : Daniel Rouzier, sur le commerce de proximité (un projet d’implantation de ventes de petits producteurs semblerait en cours à Saint-Ismier) ? Les énergies renouvelables (qui ?). Le réchauffement climatique (Claude Lorius ?).

Il faut aussi résoudre le problème de la salle, à demander prioritairement au Lycée horticole.

À Biviers il y a aussi la salle polyvalente.

Questions diverses

• Cadeau à Philippe Meirieu : J. Roinat a trouvé un beau livre sur Grenoble, avec des peintures et des photos. Ph. Meirieu a répondu de façon très chaleureuse.

• Tram : faut-il soutenir la demande de la mairie de Meylan visant à rétablir le projet de ligne E vers Meylan (qui serait une première étape vers un prolongement jusqu’à Crolles) ? Le collectif Tram 5 doit se réunir la semaine prochaine pour prendre position. Il paraîtrait logique de soutenir la demande de Meylan, mais la situation est très compliquée, car il s’y mêle des luttes politiques.

Ce problème sera mis à l’ordre du jour de la réunion du 2 février.

En conclusion

Nous allons prendre contact avec Michel Guerrin, également avec Claude Lorius qui habite St Nazaire les Eymes.

Claude Fages va profiter de la venue de Martin Hirsch à Grenoble pour l’aborder directement, puisque son contact direct à Grenoble ne répond pas.

Suzanne clôt la réunion à 21h40.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019