Réunion du 15 décembre2009

, par  gpsadmin

Assemblée Générale

Présents : R. Barlet, S. et S. Krakowiak, C. Fages, , Y. Droniou, É. Martinelli, J-P. Marangone, R. Pallière, M.N. Vial, J. Buisson, C. Souquet, P. Dubois, R. Barlet, S. Krakowiak, J. Defaye, C. Rebotier.
Représentés (pouvoirs) : M-C. Jacquier, J. Roinat, M-J. Ducret, N. Bourouillou, B. Gorsse, F. Videau, H. Waisblat, M. Heitz

Le quorum étant atteint, Suzanne Krakowiak ouvre la séance à 20h06, excuse les absents, et remercie les présents de leur assiduité.

1. Approbation des rapports.

Le rapport moral et le rapport d’activité ont été présenté lors de la soirée portes ouvertes du 25-11 et sont dans le compte rendu.. Le rapport moral et le rapport d’activité sont approuvés à l’unanimité.
La trésorière, Élise Martinelli, présente le bilan financier et fait remarquer que le bilan 2008-2009 comporte le legs de l’AMI, en plus des cotisations. La dépense la plus importante est l’édition de la première gazette. Les prochaines éditions de la Gazette devraient couter moins de 600 euros.Le bilan total ressort à 1 000 euros à l’issue de l’exercice. Il serait important de recruter de nouveaux adhérents, notamment par un effort en direction des sympathisants.
Après discussion et vote, l’assemblée donne quitus du bilan financier, à l’unanimité. (Voir les rapports financier en annexe)

2. Renouvellement du C.A. et du bureau

Après le tirage au sort des membres qui doivent quitter le Conseil d’Administration (renouvellement du tiers). Le sort désigne Cl. Fages, M.-Cl. Jacquier, J.-P. Marangone. En outre, M.-J. Ducret a donné sa démission. Quatre membres sont donc à élire. Sont candidats : Cl. Fages, M.-Cl. Jacquier, J.-P. Marangone, C. Souquet. Ces quatre personnes sont élues à l’unanimité. Le bureau est renouvelé. Sortant (démissionnaire) : J. Roinat ; entrante : M-Cl. Jacquier. Ce mouvement est approuvé à l’unanimité.

3. Discussion sur l’orientation

Rappel des conclusions de la réunion du 25 novembre
• Sur les questions d’urbanisme (PLU) et de transport (notamment Tram 5), les représentants des communes voisines ont reconnu l’intérêt pour les associations de travailler ensemble pour présenter un front cohérent. • Parmi les thèmes intéressants pour des soirées débats futurs, est citée la question du vieillissement et du maintien à domicile. • Relations avec les associations des communes voisines. La situation est différente suivant les villages :
- « Vivre à Montbonnot » est une association bien implantée et entièrement tournée vers la vie municipale. Elle peut relayer les informations sur les activités.
- Saint-Nazaire les Eymes n’a pas d’association du même type.
- À Biviers : éventualité d’établir une "antenne" du GPS, qui serait centrée sur Biviers, mais serait en synergie avec le GPS pour tout ce qui touche les problèmes communs.
- Bernin a une association (BIRD) qui relaie sur son réseau les informations.
- IDÉES, à Crolles, entretient des relations étroites avec GPS

Discussion sur l’orientation du GPS pendant la prochaine année

Reprenant l’idée d’antenne GPS dans d’autres villages, Suzanne Krakowiak évoque la possibilité de proposer aux communes voisines de créer des antennes, une sorte de fédération partageant des valeurs communes, pour mettre en commun les ressources et compétences, et avoir un plus grand poids vis-à-vis des différents interlocuteurs.
P. Dubois rappelle l’existence du Réseau citoyen du Grésivaudan, qui tente de se réorganiser pour peser face à la communauté de communes du Grésivaudan. Dans ce cadre, l’existence du GPS élargi aurait du sens. Il suggère de demander l’entrée d’un représentant du GPS au Conseil de développement.
La discussion s’ouvre sur les possibilités de coopération, non seulement sur les transports et l’urbanisme, mais aussi sur la culture et la géopolitique. La question de l’étendue du regroupement est posée. Il semble que le SIZOV constituerait une base pertinente et que cette possibilité d’antenne ne sera pas proposée au delà de ces limites.
Même si Crolles n’y appartient pas, il reste intéressant de maintenir des relations avec l’association IDEES, notamment pour les transports. Les relations avec Meylan sont également nécessaires, toujours pour la question des transports.
Il est suggéré de commencer à travailler de manière informelle et pragmatique. La question est de choisir entre une association unique et une fédération d’associations. La seconde formule serait idéale s’il existait une association forte dans chaque commune concernée, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui à l’exeption de Montbonnot avec qui pourrait être proposé un lien sur des problèmes ponctuels.
Actuellement, peuvent adhérer au GPS des personnes et des associations appartenant à d’autres communes. Il faudrait trouver une formule permettant aux adhérents de chacune des autres communes qui le souhaitent de s’organiser localement pour traiter les problèmes qui leur sont propres. Des actions concrètes sont suggérées : P. Dubois s’intéresse au SCOT, Cl. Fages suggère une action à partir du site : inclure dans le site des menus propres aux autres communes.
Il est réaffirmé que cette ouverture ne saurait remettre en cause les valeurs propres au GPS et son ancrage à gauche.
Le principe d’une orientation générale vers des actions d’ouverture vers les communes du SIZOV est mis aux voix : il est approuvé à l’unanimité moins une abstention.
Ce vote clôt, à 21h13, l’Assemblée générale proprement dite.

Suite de la réunion

Le Conseil Municipal du 10 décembre
(M.-N. Vial et R. Pallière).
• Il est décidé que les délibérations du conseil seront enregistrées sur support audio. • L’anonymat des dossiers d’aide du CCAS n’est pas respecté.
• L’opposition de gauche a marqué son opposition au choix de la Bâtie comme site des logements sociaux. Le choix de 5 000 m2 disponibles à Baratière n’est pas retenu par la majorité municipale.
• Les trois élus de gauche réagissent à l’article du Dauphiné Libéré suggérant un amalgame entre l’opposition de gauche et l’opposition de droite. Leur lettre de réponse n’ayant pas parue dans le DL, ellesera présenté dans le Lien du mois de janvier. Par ailleurs, il est remarqué que la tension marquée et croissante entre la majorité et l’opposition de droite empêche tout débat de fond. L’opposition de droite conteste notamment les comptes rendus des conseils.
Des problèmes importants comme celui du logement social ne sont pas réellement débattus par le Conseil en séance publique, mais sont uniquement traités en commission. Il est vrai que le Conseil n’a pas vocation a ouvrir de grands débats, mais R. Barlet rappelle que le débat d’orientation budgétaire est inscrit dans la loi, et que, à cette occasion, toutes les tendances doivent pouvoir s’exprimer et justifier leur vote. Ce débat doit être préparé, à l’occasion du prochain vote. Le débat sur les logements sociaux pourraient être relancé une fois de plus par le GPS
Le Collectif Transport Tram 5 (R. Barlet).
Il s’est réuni le 14-12. Les représentants de Bernin et Biviers étaient absents. La position de R. Barlet sur la rocade Nord, qui risque de tarir les ressources nécessaires à un transport en site propre (Tram 5), est approuvée. Problèmes de tracé du tram 5 à Meylan (position encore incertaine sur le prolongement de la ligne E entre Carrefour et Inovallée).
Problèmes également à St-Nazaire sur l’entrée. Le tram doit jouer son rôle de collecteur. Les nouveaux panneaux de limitation de vitesse (M. Borrel).
Des panneaux routiers, encore masqués, ont été placés en divers endroits de la commune (future limitation de vitesse à 20 km/h). Comment les limitations de vitesse vont-elles être imposées ? L’expérience montre un certain laxisme à cet égard. Un dossier préparé par M. Borrel est remis aux élus. Article dans le Lien
S. Krakowiak signale qu’un article proposé au Lien par le GPS a été refusé car jugé trop critique envers la municipalité. Il a alors été proposé une version corrigée supprimant tous les aspects politiques. Mais celle-ci a été réécrite par la municipalité, perdant tout son sens. Il est donc décidé de ne publier qu’un communiqué annonçant la réunion du 11 mars (citoyens et politique) et renvoyant au site du GPS.
C. Fages se propose d’en faire un article pour le site.
Fin de la réunion à 22h

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019